Les tisserands fabricants de toiles de Locronan et de Poullan (1748 – 1781)

Vers 1750 la Basse-Cornouaille compte deux bassins principaux où œuvrent les tisserands fabricants de toiles de chanvre destinées aux voiles marines ; le plus important, celui de Locronan et des alentours, mais aussi celui moins connu des environs de Confort-Meilars.

Notre histoire locale nous apprend que l’industrie du textile, du chanvre en particulier, a longtemps été l’une des richesses de notre province avant qu’elle ne décline et aille faire la prospérité d’autres contrées, notamment le nord de la France. Il nous reste peu de trace de cette époque, hormis bien sûr le bourg de Locronan et ses belles demeures.

L’exploitation du « Registre de la Manufacture de Locronan » nous révèle, sur la période 1748-1781, les noms de plus de 500 fabricants de toiles à voiles répartis sur une aire allant de Braspart, au nord-est, à Plouhinec, au sud-ouest. Il apparait que la densité de tisserands est logiquement plus importante autour de Locronan (80%) mais aussi, et plus curieusement, autour de Confort-Meilars (20%). Cette « anomalie » a certainement une histoire qu’il sera intéressant de connaitre, certains documents différencient « toiles de Poullan » et « toiles de Locronan », l’origine sera peut-être à rechercher de ce côté …

< Ouvrir l’article >

Un film pour en savoir plus sur l’utilisation des plantes textiles de notre région

< Visionner >