Le cadastre napoléonien (1829) – Poullan section I1

Le cadastre napoléonien de Poullan a été achevé sur le terrain en 1829. Sur le plan ci-dessous il est annoté (en bleu) des noms de parcelles les moins communs. Ces noms sont issus du tableau indicatif des propriétaires fonciers établis à la même époque. Apparaissent en particulier les terres et villages de Kerèven, Tréfest, Poulhan et Kermaburon, ainsi que certaines … Lire la suite …

Le cadastre napoléonien (1829) – Ploaré section F2

Le plan cadastral en annexe, établi en 1829, est annoté (en bleu) des noms de parcelles les moins communs. Ces noms sont issus du tableau indicatif des propriétés foncières établis à la même époque. Des documents antérieurs à 1829 indiquent d’autres noms de parcelles comme par exemple « menez guistillic » au nord de Keramest. Des archives du XVIIème siècle concernant le … Lire la suite …

Le partage de “Ar Ménez” en Poullan

L’un des derniers territoires du canton à avoir été exploités en indivision a été celui de « Ar ménez » en Poullan, une zone d’une trentaine d’hectares située au nord du bourg. Il a été partagé le 23 août 1829. Ce jour-là, un dimanche, se réunissent au bourg de Poullan, maître BLAVON-DUCHESNE, notaire à Douarnenez, maître PIRIOU, notaire à Pouldavid et … Lire la suite …

Le cadastre de Pouldergat de 1828 numérisé et interactif

Le cadastre napoléonien est institué en France en 1807. Pendant les dizaines d’années qui ont suivi les arpenteurs et géomètres ont parcouru la campagne française pour relever parcelles, routes, cours d’eau, bâtiments etc. … C’est un travail remarquable par sa précision qu’ils nous ont laissé. A Pouldergat les relevés sont achevés sur le terrain le 5 mars 1828. Pour rappel, … Lire la suite …

Le cadastre napoléonien (1827) – GOURLIZON section A1

En 1827 le territoire de Gourlizon dépendait de la commune de Plonéis. Le plan cadastral ci-dessous est annoté (en bleu) des noms de parcelles les moins communs. Ces noms sont issus du tableau indicatif des propriétés foncières établis à la même époque. L’orthographe des noms les plus courants est généralement correct, par contre celle des noms dont le sens était … Lire la suite …