La chapelle Saint-Michel du Port-Rhu et la demeure de Michel LE NOBLETZ

La chapelle Saint-Michel du Port-Rhu aurait été bâtie à partir de 1664 à l’emplacement d’une maison précédemment habitée par Michel LE NOBLETZ, c’est du moins ce que nous révèlent plusieurs témoignages datés du temps de la construction de l’édifice.

LE NOBLETZ, prêtre qui a marqué la vie religieuse de Douarnenez au début du XVIIème siècle, est l’initiateur des fameux « taolennou ». Des témoignages font aussi état de guérisons surnaturelles et autres faits miraculeux survenus grâce à son intercession… Certaines de ces déclarations affirment sans ambiguïté ; « … la chapelle de St Michel là où a demeuré autrefois le père Nobletz, … » ou « … la chapelle de Monsieur St Michel bâtie à Douarnenez dans une maison où avait longtemps demeuré Monsieur Noblet … ».

Dom Michel LE NOBLETZ

Cependant d’autres sources semblent venir contredire ces affirmations. Ainsi un acte notarié de 1634 indique que LE NOBLETZ occupe une maison baillée par Jeanne LE GUEN, alors qu’un autre acte daté de 1663 précise que la chapelle Saint-Michel a été bâtie à l’endroit où se trouvait une « vieille mazière » ayant appartenue à Guillaume LE DOARE de Poullan. De plus les descriptions données dans ces documents ne permettent pas, de prime abord, de les situer dans le même voisinage, hormis en bordure de la rue du Port-Rhu.

Mais alors où se trouvait la maison de celui qui était appelé « ar beleg foll », le prêtre fou ?

Dans le document en annexe sont esquissés, d’une part, le voisinage de la maison de LE NOBLETZ, tel que décrit en 1634, et d’autre part les abords de la chapelle Saint-Michel au moment de sa construction.

Malgré les 30 ans qui séparent les deux situations leur analyse et l’appui d’une archive de 1643 font ressortir un possible élément commun aux deux environnements. A partir de cette hypothèse une localisation de la maison de Michel LE NOBLETZ au Port-Rhu peut-être proposée, c’est l’objet du document en lien ci-dessous.

< TELECHARGER LE DOCUMENT >

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.