POULDERGAT / POULDAVID, la séparation

1ère partie 1870 – 1878. Des élections municipales troublées. La période 1870-1878 voit se dérouler 4 élections municipales successives à Pouldergat. Certains de ces scrutins sont marqués par des troubles révélateurs de l’opposition entre deux visions de l’avenir. Dans les campagnes elle est encore conservatrice alors qu’au bourg de Pouldavid elle est plus progressiste, l’essor de la pêche et des … Lire la suite …

290 mendiants à Pouldergat en 1858

En 1858 Pouldergat dénombre 290 mendiants pour une population de 2229 habitants (avec Pouldavid), soit 13 % de la population, cette proportion n’est pas exceptionnelle en Bretagne à l’époque. Alertés par cette situation de misère, et surtout par ses effets, les services de L’État vont demander aux communes de proposer des mesures pour l’extinction de la mendicité. Le dimanche 21 … Lire la suite …

Le cadastre napoléonien (1829) – Ploaré section F2

Le plan cadastral en annexe, établi en 1829, est annoté (en bleu) des noms de parcelles les moins communs. Ces noms sont issus du tableau indicatif des propriétés foncières établis à la même époque. Des documents antérieurs à 1829 indiquent d’autres noms de parcelles comme par exemple « menez guistillic » au nord de Keramest. Des archives du XVIIème siècle concernant le … Lire la suite …

Inventaire des moulins à eau de Pouldergat et Pouldavid

Cet inventaire liste près de 30 moulins répertoriés sur les communes de Pouldergat et Pouldavid entre le XVIème et le XXème siècle. Ils étaient encore une quinzaine en activité au début du siècle dernier à produire des farines, essentiellement pour l’alimentation animale. Cependant dans les siècles précédents certains de ces moulins avaient également été utilisés pour d’autres travaux, notamment la … Lire la suite …

Une épidémie mortelle à Pouldergat à la fin du XVIIIème siècle

A la fin du XVIIIème siècle, lors des années 1786, 1787 et 1788, une épidémie de dysenterie frappa une grande partie de la Cornouaille. Pouldergat ne fut pas épargné, et un médecin dévoué (qu’on appelait alors chirurgien) intervint pour faire du mieux qu’il pouvait pour sauver les paroissiens de Pouldergat. Ce chirurgien c’est Pierre Serré, ancien chirurgien des armées du … Lire la suite …