Inventaire des moulins à eau de Pouldergat et Pouldavid

Cet inventaire liste près de 30 moulins répertoriés sur les communes de Pouldergat et Pouldavid entre le XVIème et le XXème siècle. Ils étaient encore une quinzaine en activité au début du siècle dernier à produire des farines, essentiellement pour l’alimentation animale. Cependant dans les siècles précédents certains de ces moulins avaient également été utilisés pour d’autres travaux, notamment la … Lire la suite …

Une épidémie mortelle à Pouldergat à la fin du XVIIIème siècle

A la fin du XVIIIème siècle, lors des années 1786, 1787 et 1788, une épidémie de dysenterie frappa une grande partie de la Cornouaille. Pouldergat ne fut pas épargné, et un médecin dévoué (qu’on appelait alors chirurgien) intervint pour faire du mieux qu’il pouvait pour sauver les paroissiens de Pouldergat. Ce chirurgien c’est Pierre Serré, ancien chirurgien des armées du … Lire la suite …

Une apparition miraculeuse à Pouldergat en 1617

Le 8 février 1617, Dom Michel LE NOBLETZ revient de mission à Meilars et se dirige vers Quimper. Alors qu’il est en prière au niveau de Lisirvi-vras en Pouldergat, il voit la Vierge lui apparaitre. Elle lui indique de se diriger vers Ploaré. Cet événement est rapporté par une tradition populaire locale. Le document en annexe tente de replacer l’événement … Lire la suite …

Le cadastre de Pouldergat de 1828 numérisé et interactif

Le cadastre napoléonien est institué en France en 1807. Pendant les dizaines d’années qui ont suivi les arpenteurs et géomètres ont parcouru la campagne française pour relever parcelles, routes, cours d’eau, bâtiments etc. … C’est un travail remarquable par sa précision qu’ils nous ont laissé. A Pouldergat les relevés sont achevés sur le terrain le 5 mars 1828. Pour rappel, … Lire la suite …

L’ancienne chaumière de KERHARS en Pouldergat

Les promeneurs qui ont emprunté le très agréable sentier de randonnée qui longe le ruisseau du Guenfrout, entre Pouldergat et Poullan, ont peut-être vu au bord du chemin, près de Botcarn, sous une épaisse végétation, un pan de mur avec une ouverture de fenêtre. C’est tout ce qui reste de l’ancienne chaumière de Kerhars. < OUVRIR l’article >